L’immobilier dans le Grand Ouest

Alors que 2013 nous avait valu des taux de crédit immobilier records, les deux années qui ont suivi se sont traduites par une baisse continue de ces mêmes taux. Cependant il semble que la mouvance ait atteint son terme. La zone du Grand Ouest n’échappe pas à cette tendance et, jouant d’une forte popularité, devient de plus en plus concurrentielle.

Une tendance globale à la baisse des taux d’intérêt

Les courtiers immobiliers s’empressent effectivement de nous expliquer que les taux immobiliers pour 2016 se stabilisent. En réalité on observe que les taux d’emprunt sur 25 ans ont pris en janvier 2011 0.05 point. La Région Ouest tire son épingle du jeu en étant la seule région où les taux sur 30 ans n’ont pas franchi à nouveau la barre des 4%. Les sociétés Empruntis et AB Courtage s’accordent à dire que le sursaut ressenti en ce début d’année ne serait qu’un avertissement des 0.1 à 0.15 point d’augmentation prévu sur la majeure partie des durées de prêt.

L’année 2015 restera donc comme l’année des records de baisse des taux d’intérêt. Le taux fixe moyen hors assurance sur 15 ans est descendu à 3,22 %. Avec un baromètre à la hausse, il ne faut plus hésiter plus à réaliser des simulations de crédit immobilier afin de négocier au mieux vos conditions de financement ou de renégocier votre prêt immobilier. De nombreuses simulations de financement immobilier en ligne existent et ont l’avantage d’être gratuites.

Les centre-villes dans l’Ouest, des valeurs sures

Pour l’ensemble de la région Ouest, le début d’année est marqué par la stabilisation des prix de l’immobilier ancien et le maintien de la demande actuelle concernant l’immobilier neuf. Les zones les plus touchées par la crise immobilière sont principalement les villes secondaires et celles du littoral.
En Normandie, les appartements subissent une baisse générale des prix, les centres-villes restant à privilégier. La Bretagne marque une progression de l’immobilier neuf, mais les villes restent le secteur le plus prometteur, le littoral n’étant pas vecteur de construction neuve. Dans la région des Pays de la Loire, la crise a également fait baisser les prix de l’ancien, et de manière moins importante ceux du neuf, cependant la demande reste très présente. Le Grand Ouest reste donc en proie aux investissements immobiliers bénéficiant d’un fort développement économique et de sa proximité avec la région île de France. Pour plus de conseils sur l’investissement dans le neuf dans le but de le louer pour défiscaliser, n’hésitez pas à vous rendre sur ce site, vous aurez ainsi accès à de nombreux articles pour mieux comprendre comment procéder.