Comment négocier une offre immobilière ?

Lorsque l’on met un bien immobilier en vente, il faut s’attendre à passer par la case négociation lorsque l’on recevra des propositions d’achat. En effet, négocier une offre immobilière est une pratique courante puisque les acheteurs essaieront bien souvent d’obtenir un prix plus intéressant pour eux. Il vaut donc mieux être prêt pour négocier une offre immobilière afin d’obtenir, dans la mesure du possible, le prix que l’on souhaite.

Négociation immobilière par offre d’achat

Négocier une offre immobilière se fait au moment de l’offre d’achat. En effet, le potentiel acquéreur va tenter de négocier une offre immobilière en effectuant une offre d’achat qui sera généralement en dessous du prix proposé. Si l’offre d’achat est acceptée, cela signifie que vous êtes d’accord pour vendre votre bien au prix qui aura été proposé. Cela étant, il n’est pas toujours facile d’y voir clair lorsqu’un potentiel acquéreur souhaite négocier une offre immobilière. Être entouré de professionnels habitués à ce type de démarche comme par exemple l’agence immobilière Hosman.co sera le meilleur moyen de savoir si le jeu en vaut la chandelle.

Faire confiance aux agents immobiliers

Les agents immobiliers ont l’habitude de négocier une offre immobilière, ils connaissent le potentiel de votre bien, vos attentes, mais aussi les réalités du marché. Ainsi, lorsqu’une proposition d’offre d’achat inférieur au prix demandé se présente, l’agent immobilier pourra faire part de cette nouvelle, mais aussi conseiller ses clients afin de les guider pour savoir s’ils devraient accepter ou refuser. Par ailleurs, les agents immobiliers conseillent bien souvent de fixer le prix d’un bien un peu plus cher que la somme que l’on souhaitera obtenir afin d’être totalement gagnant durant le processus de négociation. Une possibilité qu’il faudra donc anticiper avant de recevoir ses premières offres d’achat sinon il sera trop tard (plus d’informations sur le blog spécialiste du secteur immobilier Immoz).

Si l’on est seul dans sa démarche

Si l’on a décidé de se passer des services d’une agence immobilière et de mettre en vente son bien seul, on pourra vite se retrouver désarmé face à une offre d’achat qui ne correspondrait pas à ce que l’on attendait. Pour décider s’il est préférable d’accepter ou non, plusieurs facteurs devront être pris en compte.

Le nombre de visite, mais aussi d’offres d’achat qui ont été proposées depuis la mise en vente du bien est un excellent indicateur qui permet de se rendre compte de ses chances d’arriver à vendre son bien au prix souhaité. Si l’on a reçu que peu de visite et seulement quelques offres d’achat bien en dessous du prix demandé en quelques mois, cela signifie que le bien est peu attractif et certainement trop cher. En revanche, si dès la publication de son annonce les visites et offres d’achat ont afflué, il est bien possible que l’on trouve facilement preneur et on pourra alors se permettre de refuser les offres d’achat en dessous du prix demandé.

Par ailleurs, si l’on ne souhaite pas transiger sur le prix fixé, il peut être utile de préciser dans son annonce que le prix n’est pas négociable, cela évitera à tout le monde de prendre du temps et de se faire de faux espoirs.

Enfin, il est capital que l’offre d’achat proposée soit rédigée à l’écrit afin d’avoir une véritable valeur légale. Les acheteurs ne faisant que des propositions orales ne sont généralement pas dignes de confiance et il sera très difficile d’arriver jusqu’à l’acte de vente avec eux.

En somme, la négociation d’un bien immobilier nécessite que l’on soit en mesure d’analyser le potentiel de son bien pour prendre la bonne décision, l’aide d’un agent immobilier ne sera donc pas de trop dans cette mission.



Devis travaux gratuits